14 avril 2009

Quitter

Isabelle Huppert joue dans Villa Amalia (Benoît jacquot) une pianiste qui quitte tout, mari, appart, téléphone, liens divers... elle parcourt, ascétique les routes et les chemins, seule mais pas hostile aux contacts humains.Elle nage, elle passe du temps dans l'eau. Un baptême, une renaissance, une purification, une rechute en enfance... Son visage change, elle nous dit le vide de la vie qui n'est rempli que d'elle-même, et que cela suffit. Puisqu'il y a la terre, la mer, le ciel et les humains...Elle nous dit tout cela de sa voix... [Lire la suite]
Posté par vera goude à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2009

Rien, nul, négatif

Un jour sans pour ainsi direPour dire vrai, plusieurs jours que ça dureConstat de nullité, d'impuissance, de paralysie mentale, intellectuelleJe sais que mes crises existentielles me retrouvent là où je suis, comme si je n'avais pas bougé depuis la dernièrej'avance pasje sais qu'une fois le fond touché je remonteje m'attends au pireles crises, n'en parlons pasla migrainepas m'en vouloir si je souris pas Je psychote à fond, je remonte les années, ou je les redescends, j'y cherche la clé du vide étrange qui m'habite, me remplit, car je... [Lire la suite]
Posté par vera goude à 23:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]