13 mars 2009

Des hauts des bas

Vous croyez que les gens qui semblent toujours avenants, aimables, souriants et de bonne humeur le sont vraiment ?
Si c'est oui alors je suis vraiment nulle. Chez moi ça change tout le temps. Il y a deux jours je me sentais lourde, triste, ramollie, inintéressante, vide.
Aujourd'hui je suis zen, cool, relax... et demain peut-être piquante, ironique, après-demain agressive et colérique, le jour d'après lymphatique et indifférent, etc etc.
Heureusement pour mon entourage, ils ne connaissent que la personne polie, réservée et aimable qui transparaît.
Il y a bien sans doute quelques écarts à cette attitude lisse, quand ma langue parle plus vite que mon cerveau (mais si c'est possible), mais à part ça, il me semble que je suis à peu près vivable.
N'empêche, mon rêve, c'est d'être chaque jour gaie et spirituelle, optimiste et énergique... Mais y a trop de choses qui dérangent ce beau plan, genre il fait pas beau, suis en retard dans mon boulot, j'ai pas eu le temps de me vernir les ongles, j'ai trop fait cuire les pâtes, les enfants s'agitent, suis enrhubée, c'est lundi, j'ai faim, chais pas quoi mettre, mon chemisier préféré n'est pas repassé, chuis à découvert, y a plus de coca, c'est dimanche soir... bref, toutes ces petites contrariétés qui minent. Comment faire pour que cela glisse sur ma joyeuse humeur sans l'entamer ? J'aimerais le savoir...

Posté par vera goude à 23:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Des hauts des bas

Nouveau commentaire