06 mars 2009

écolo paradoxe

Alors voilà le grand projet : construire une maison écologique, qui consomme peu d'énergie et nous procure un mode de vie zen en harmonie avec les saisons.
Le terrain est trouvé... en dehors du centre-ville, évidemment.
Le centre-ville où je vis, travaille, me distrais et mène mes enfants chaque jour en mode totalement piétonnier.
Alors voilà, une fois que je serais dans ma jolie maison écolo, si je ne veux pas mettre une heure le matin en bus pour parcourir 5 kilomètres, qu'est-ce qui me reste pour me déplacer ?
- le vélo, pas pratique pour dépoter choupette à la maternelle, risqué par temps de pluie (et je ne parle même pas de l'état de mon "brushing" ni de l'inesthétique gilet jaune qu'il me faudrait arborer !)
- la voiture, qui pollue méchamment.
- la voiture pas polluante... mais c'est cher. N'empêche, je pense que la voiture électrique est la solution à mon paradoxe !
D'autres idées ?

PS. Le verbe arborer est joli, hein ! Il descend directement de l'arbre...

Posté par vera goude à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur écolo paradoxe

Nouveau commentaire